Edi s’assoit dans l’herbe fraîche, son regard se perd dans l’horizon.

Au loin, en contrebas de la colline, une forme de clocher apparaît dans un flou brumeux.

Edi repense à toutes ces années qui le séparent de cette petite ville de province qui l’a vue grandir jusqu’à sa majorité mais qui ne le vit pas grimper au sommet de son entreprise pour en devenir le Dirigeant.

Edi se rappelle sa promesse faite 20 ans auparavant : Sortir de ce trou perdu pour faire carrière à Paris d’abord puis dans les plus grandes villes du monde.

Edi y est arrivé, à force de travail, d’investissements, de sacrifices, prenant à chaque fois les décisions les plus difficiles dans la solitude amère et pesante de son bureau, entouré de conseillers plus plaisants qu’aidants.

Pendant 20 ans Edi a gravi les échelons un à un, le menant à sa position actuelle et faisant de son ambition professionnelle son principal moteur.

 

Oui mais, …

Edi prend conscience sur cette colline d’enfance qu’il a oublié un passager dans ce premier voyage de carrière, ce passager, évidemment, c’est lui.

 

Arrivé au sommet de l’édifice, Edi se remémore l’histoire de Ben & fils et se demande au fond « Qu’ai-je obtenu comme bénéfice, au sommet de l’édifice ? »

 

Qu’elle pourrait être la place d’Edi dans sa deuxième partie de carrière ?

Et s’il décidait de se mettre au centre de la construction de son second édifice ?

Et s’il décidait de faire un détour par l’ensemble de ses richesses intérieures au lieu de n’être l’objet que d’une ambition tirée de l’extérieure.

 

Et si Edi s’autorisait pour lui et ses équipes à développer l’engagement inconditionnel qui utilise la richesse humaine de chacun plutôt que l’engagement conditionné par des éléments externes ?

 

Cette décision implique de se confronter tant à ses ressources et valeurs qu’à ses zones plus sombres (ombre et injustices vécues) qui jusque-là existaient sous forme de résistances pour conserver un certain masque social.

Ces résistances sont autant de ressources latentes non exploitées, d’abord à reconnaître puis à injecter dans un projet de seconde partie de carrière empli de sens.

 

Et si Edi décidait de devenir un Dirigeant authentique, un Dirigeant de son propre édifice, en commençant par faire un voyage … le voyage de Persée® … en partant de là où tout a commencé, une colline surplombant une petite ville de province et son clocher.

Leave A Comment